L5R PARIS

Le site des joueurs parisiens de L5R : actualité, rendez-vous, tournois
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 01 - L'Esprit de l'Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moto Joe

avatar

Messages : 1479
Date d'inscription : 16/08/2007
Age : 34
Localisation : Barcelona, Espagne

MessageSujet: 01 - L'Esprit de l'Hiver   Mar 8 Fév - 14:54

Bienvenue dans les Chroniques de Gyoukomori Mura !

01 - L'Esprit de l'Hiver

Gyoukomori Mura

L’année s’était bien écoulée, les récoltes avaient été très bonnes. L’hiver venu les heimins pouvaient enfin prendre un repos bien mérité. Cependant, les jeunes enfants trouvaient cette période bien ennuyeuse. Aussi, pour se distraire, ils se regroupaient autour du vieil ermite du village qui leur narrait de nombreuses histoires sur leur empire : Rokugan. Lorsqu’il parlait du détachement de ronins mené par la légendaire Utagawa et de leur victoire sur les yobanjins et les serviteurs du Sombre Oracle du Feu, le conteur captivait toujours son audience. Mais ce soir là, sans doute inspiré par le souffle froid du vent, le vieil homme leur parla du plus terrible hiver que le village ait jamais vécu.

C’était l’hiver qui avait suivi l’arrivée des Destructeurs. Pour une raison jusqu’alors inconnue, la neige s’était mise à tomber de manière presque continue tandis que les vents glaciaux se déchaînaient. Le village s’était rapidement isolé du reste de l’empire… Après de multiples prières aux kamis, Gozu le moine du village comprit qu’un esprit des neiges avait trouvé demeure dans la forêt voisine et lâchait sa fureur contre Gyoukomori Mura. Ce type d’esprit étant particulièrement capricieux, l’apaiser semblait être une tâche très difficile. Le moine brava donc le blizzard pour chercher de l’aide…mais jamais ne revint.

Les suppliques des habitants de Gyoukomori Mura ne furent pas totalement vaines car un premier étranger passa à travers la tempête et arriva miraculeusement au village. Il répondait au nom de Doji Motenai, duelliste du clan de la Grue. C’était un jeune samouraï qui entreprenait un pèlerinage pour parfaire sa technique. Il avait fière allure, et ce grâce à la bénédiction que lui avait accordée la Fortune Benten. Néanmoins il était un peu vaniteux : à peine arrivé il montra ses talents au sabre et sa maîtrise de l’art du Iaijutsu pour faire forte impression…en ajoutant, par orgueil, qu’une fois sur quatre environ il laissait croire à son adversaire qu’il avait une petite chance de le vaincre.
Après avoir entendu les malheurs des paysans il se dirigea vers la forêt d’un pas bien décidé. Il avait fait part de son plan aux heimins : tenter d’amadouer et de calmer l’esprit à l’aide de son charme. Il avait gardé en tête le mythe des Vierges des Neiges dont il avait lu le récit au cours de son enfance : après tout elles restaient des demoiselles non ? Le lendemain de son départ les villageois le retrouvèrent blessé à l’orée du bois. Le duelliste mit longtemps à se rétablir, et on dit d’ailleurs qu’il n’eut par la suite plus besoin de teinture pour avoir une chevelure blanche…

Un second étranger arriva peu après à Gyoukomori Mura, nul ne sut comment. C’était un sohei, un moine guerrier d’un ordre inconnu. Il était taciturne et, en outre, il se dégageait de lui une puissante aura menaçante. Le sombre moine se présenta sous le nom de Kankuro et rit méchamment en entendant les plaintes des villageois, puis leur répondit que l’esprit des neiges devait être maîtrisé par un seul moyen: la force ! Par chance pour eux Kankuro se revendiquait comme la personne la plus apte à dominer ce malveillant kami. Sur ces moqueries il se leva et prit la route de la forêt, armé d’un robuste bâton, avant même que ses hôtes n’aient pu lever les yeux.
Cependant…une fois sa silhouette disparue dans les bois, nul ne fit plus jamais sa rencontre.

Le samouraï fut étonné de faire face à un blizzard qui lui barrait la route. C’est au moment d’une brève accalmie dans la tempête environnante que le magistrat avait pu arriver à Gyoukomori Mura. Il écouta à son tour l’histoire des habitants ainsi que le récit des tentatives de ses prédécesseurs, puis se dirigea à son tour vers la forêt.

Quand il regagna le village la neige avait cessé de tomber, le vent gelé ne soufflait plus et le printemps commençait même à faire son apparition. Les villageois louèrent leur héros et lui demandèrent comment il était parvenu à vaincre le kami. D’un air amusé, il répondit qu’en raison de son affinité avec les shugenjas de la famille Moshi, il avait commencé à traiter l’esprit comme son égal, ce qui était bien impudent. Mais cette effronterie avait permis de gagner le respect du kami. Ils discutèrent ensuite et le magistrat devina l’origine du problème. L’esprit avait été dérangé dans son sommeil par des bûcherons qui avaient trop taillé dans ce qu’il considérait comme sa demeure : la forêt. Hajime avait fini par négocier que le bois pourrait être coupé dans le futur, sous condition d’une offrande au temple que le magistrat avait proposé de construire.

Et c’est ainsi que le temple de Ginkyosen fut érigé à l’orée de la forêt. Le bois fut la seule matière employée lors de la construction et, en hommage aux protagonistes de ce récit, des statues furent sculptées. Cependant aucune ne représentait la véritable forme du kami…Le conteur promit à son assemblée que ce mystère serait révélé une autre fois.

Par Shosuro Saimon.
Relecture : Rémi, Isawa Alai,& Miyu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/crearijugar
 
01 - L'Esprit de l'Hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui roule l hiver en cuir Soubirac…?
» L'hiver approche >> combi pour l'eau
» Leurres en hiver
» Boots à poils longs...idéal pour l'hiver car elles tiennent chaud...
» Quels pneus choisir pour l'hiver?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L5R PARIS :: Archives :: Les Chroniques de Gyoukomori Mura-
Sauter vers: